qu'est ce que

L'équilibre hormonal ?

L'équilibre hormonal : kézaco ?

Pour fonctionner, notre corps compte à son actif de nombreuses hormones. Les hormones sont de puissants messagers qui régissent de nombreuses fonctions dans l’organisme. Quand leur fonctionnement est optimal, elles collaborent les unes avec les autres et donc … s’équilibrent entre-elles ! Mais alors que ce passe-t-il si l’une d’elle ne va pas fort ? Et bien c’est le déséquilibre ! Et a force de réactions en chaînes, c’est tout le système endocrinien qui se retrouve bouleversé !

 

Les femmes sont particulièrement sujettes aux déséquilibres hormonaux.

Quels sont les principaux déséquilibres hormonaux ?

Les déséquilibres de la balance œstrogène/progestérone, de la testostérone, du cortisol, de la prolactine ou encore des hormones thyroïdiennes ...

Ces déséquilibres vont mener à différents troubles du cycle menstruel, impacter la fertilité et parfois augmenter le risque de cancers hormono-dépendants.

01.

Excès d'œstrogène

On parle d’hyperoestrogénie absolue lorsque le taux d’oestrogène circulant dans l’organisme est trop élevé.

On parle d’hyperoestrogénie relative lorsque le taux est correct mais paraît élevé en regard d’une progestérone trop basse.

Signes fréquents :

– Epaississement de l’endomètre, fibrome

– Syndrome prémenstruel

– Seins tendus et/ou douloureux

– Règles abondantes / hémorragiques

– Rétention d’eau, troubles circulatoires

– Cycles longs

– etc

 

02.

Manque d'œstrogène

On retrouve ce déséquilibre chez les femmes ménopausées, mais aussi fréquemment chez les femmes très minces. Manquer d’œstrogène favorise le risque d’ostéoporose. 

Signes fréquents :

– Cycles courts

– Menstruations claires, flux léger

– Sécheresse cutanée

– Ongles/cheveux/os fragiles

– Manque d’entrain

– Infections urinaires fréquentes

– Bouffées de chaleur, sueurs nocturnes

– etc

03.

Excès de progestérone

Ce déséquilibre reste relativement rare car notre hygiène de vie à plutôt tendance à réduire notre taux de progestérone. Il peut parfois relever d’un problème médical (tumeur, médicament…)

Signes fréquents :

– Migraines

– Vertiges, nausées

– Manque d’énergie, somnolence

– Constipation

– Douleurs aux seins

– etc

04.

Manque de progestérone

Ce déséquilibre est très fréquent et se trouve aggravé par notre mode de vie. Il est en net augmentation chez les personnes soumises au stress chronique et/ou de plus de 35ans. Il est souvent responsable du syndrome prémenstruel !

Signes fréquents :

– Syndrome prémenstruel (douleurs, irritabilité…)

– Règles abondantes et/ou douloureuses

– diarrhées avant les règles

– Pertes marrons en début de règles

– Fausses couches

– Difficultés à tomber enceinte

– etc…

05.

Excès de testostérone

La testostérone est un androgène. L’excès de testostérone et/ou l’hyperandrogénie peut apparaître à l’arrêt d’une contraception hormonale ou encore dans le syndrome des ovaires polykystiques par exemple.

Signes fréquents :

– Forte pilosité (hirsutisme)

– Acné sur le bas du visage

– Perte des cheveux

– Peau et cheveux gras

– etc 

06.

Manque de testostérone

Ce déséquilibre est très fréquent lors de la prise d’une contraception hormonale, et/ou à l’arrêt de celle-ci.

Signes fréquents :

– Peu ou pas de libido

– Baisse du plaisir sexuel 

– Manque d’entrain, d’énergie

– Fonte musculaire

– Troubles de l’humeur

– etc

07.

Excès de cortisol

Le cortisol est l’hormone du stress. Elle est naturellement sécrétée par votre corps (elle vous permet notamment de vous reveiller le matin…). Lors d’un stress aigu, elle est sécrétée en grande quantité. Le déséquilibre arrive lorsque le stress devient chronique et que le cortisol est sécrété en excès en permanence. 

Signes fréquents :

– Prise de poids rapide (prise de graisse abdominale)

– Fringales d’aliments gras et salés, parfois sucrés

– Hypoglycémies fréquentes

– Acné

– Système immunitaire affaibli

– Mauvaise digestion, troubles du transit

– Difficultés d’endormissement / de sommeil

– etc

08.

Manque de cortisol

Lorsque le cortisol a été sécrété en excès pendant trop longtemps, les glandes surrénales fatiguent et c’est … l’épuisement ! Le cortisol n’est plus suffisamment sécrété.

Signes fréquents :

– Peu ou pas de libido

– Cernes foncées sous les yeux

– Réveil fatiguée le matin, difficultés à sortir du lit, fatigue chronique

– Hypoglycémies fréquentes

– Anxiété, déprime, burn-out

– Nausées, douleurs abdominales*

– Etourdissements 

– etc

09.

Hyperthyroïdie

90% des hyperthyroïdies sont liées à la maladie de Basedow, une maladie auto-immune, mais d’autres causes existent (excès d’iode, effet secondaire de médicaments, choc psychologique…)

Dans ce cas, le métabolisme est activé. 

Signes fréquents :

– Palpitations cardiaques 

– Yeux exorbités, goitre

– Bouffées de chaleur, transpiration excessive

– Souvent soif

– Troubles menstruels, troubles de la fertilité

– Insomnies, fatigue persistante

– Hypersensibilité, irritabilité

– Perte de poids inexpliquée (parfois prise de poids)

– etc

10.

Hypothyroïdie

Peut faire suite à un épuisement ou un stress intense, des carences alimentaires, une hyperoestrogénie, ou encore de la maladie d’Hashimoto (maladie auto-immune).

Les signes peuvent arriver comme « alerte » assez tôt. Dans ce cas, le métabolisme est ralentit.

Signes fréquents :

– Frilosité, fatigue dès le réveil

– Perte d’appétit, prise/perte de poids inexpliquée

– Peau orange par endroit, voix enrouée

– Constipation

– Visage gonflé, poches sous les yeux

– Taux de cholestérol qui augmente

– Syndrome prémenstruel, règles abondantes

– Troubles menstruels et de la fertilité

– Irritabilité, dépression post-partum

– Goitre

 

– etc

*Liste non exhaustive
tu te reconnais dans certains signes

Tu suspectes un déséquilibre hormonal ?

  • Tu peux en parler à ton médecin, et faire des bilans sanguins pour connaître l’état exact de tes hormones (parfois remboursé avec une ordonnance, ou via les laboratoires de biologies préventives -Barbier ou Lims par exemple- )
  • Tu peux, avant, après ou en même temps que ton médecin, réserver ta consultation avec moi pour discuter des différentes options qui s’offrent à toi, et chercher la cause de ce déséquilibre. La naturopathie te permettra de comprendre tous les bons gestes que tu peux mettre en place au quotidien pour rééquilibrer tes hormones, à commencer par ton alimentation! Si tu le souhaites, je pourrais te donner un coup de pouce avec la micronutrition, la phytothérapie, la gemmothérapie, l’aromathérapie afin de t’accompagner dans ton équilibre hormonal de façon exclusivement naturelle !

La naturopathie permet une prise en charge holistique et naturelle, en complément d’un traitement médical si celui-ci est nécessaire.