DOULEURS DE REGLES

Comment les soulager naturellement ?

Chaque moi, entre l’adolescence et la ménopause, les femmes ont leurs règles tous les mois. Mais pour beaucoup d’entre nous, ce moment de notre cycle est douloureux et mal vécu.

D’après une étude menée par l’IFOP en 2021, une femme sur deux disait souffrir de douleurs de règles.

J’ai moi-même été confrontée à ces douleurs, parfois très intenses, jusqu’à ce que je découvre la naturopathie de la femme.

Je partage avec toi dans cet article, les causes les plus fréquentes des douleurs de règles, et quelques astuces pour te soulager naturellement.

Sommaire

D'où viennent les douleurs de règles ?

Douleurs de règles et alimentation

Les aliments à limiter
Les aliments à privilégier

L'activité physique et son impact

Eviter la congestion pelvienne
L'importance de la respiration

Quels compléments alimentaires choisir ?

Les tisanes
Le magnésium
Les huiles essentielles

Ecouter son corps

D'où viennent les douleurs de règles ?

Déjà pour commencer, on va reprendre les bases… Les douleurs de règles NE SONT PAS NORMALE. Aucune femme ne devraient s’y habituer. N’accepte jamais que le corps médical trouve comme cause à tes douleurs : tes règles… c’est trop facile ! On veut la cause, la vraie !

Si tes douleurs sont invalidantes, où brutalement plus intense, consulte un professionnel spécialisé qui pourra alors poser un diagnostic.

La naturopathie est un complément à la médecine allopathique.

En dehors de toute pathologie, tes douleurs de règles peuvent être due à des contractions douloureuses de ton utérus (excès de prostaglandines) ou à un déséquilibre hormonal.

Mais la bonne nouvelle, c’est que tu peux mettre des choses en place dans ton quotidien pour limiter, voir faire disparaître ces douleurs ! Notamment dans ton hygiène de vie : ton énergie, et ton alimentation.

Ton énergie est précieuse. Seulement, nous avons tendance à courir partout, à être sur stimulés et à normaliser notre état de stress chronique. Tout cela dévore notre énergie et nous épuise. Ce stress chronique à une incidence direct sur tes douleurs de règles.

Dans notre société, nous avons très facilement accès à de la « mal-bouffe » très pauvre en vitamines et minéraux, et particulièrement inflammatoire. Et quand bien même tu fais attention à ton équilibre alimentaire, la nourriture possède de moins en moins de bons nutriments (agriculture intensive, pesticide, importation…). Notre alimentation ne répond que rarement à nos réels besoins et empêche notre corps de fonctionner de façon optimale.

Douleurs de règles et alimentation

Ton alimentation sera ton meilleur allié pour limiter tes douleurs de règles.

Dans un premier temps, limite les fast-foods, les plats préparés industriels et privilégie des produits bruts, locaux, si possible bio. Ils apporteront beaucoup plus de vitamines et minéraux à ton corps, qui te dira rapidement merci !

Les contractions de l’utérus peuvent devenir douloureuses à cause d’un excès de prostaglandines, ce qui veut dire…une flambée de l’inflammation !

Et pour cela, ton alimentation peut tout changer…oui, oui ! Certains aliments favorisent l’inflammation, tandis que d’autres la limite. L’important, c’est de trouver le bon équilibre (c’est toujours une question d’équilibre… hors de question de bannir définitivement une catégorie d’aliment!)

Les aliments qu’il faudra limiter pour baisser ton inflammation :

Les produits laitiers, le sucre (surtout le sucre caché, raffiné, en excès), les produits industriels (les additifs alimentaires, les conservateurs, le sel caché…), la farine de blé (surtout de mauvaise qualité), les boissons sucrée (jus de fruits, sodas, sirops…), le mauvais gras (graisses trans, huile de palme, produits industriels)…

Les aliments qu’il faudra privilégier pour baisser ton inflammation :

Les légumes vapeurs (verts surtout!), les fruits rouges, les petits poissons gras (maquereaux, hareng, sardines), les noix et oléagineux, les huiles végétales de bonne qualité…

Lorsqu’on parle de l’équilibre hormonal, on commence toujours par parler de l’alimentation. Chaque personne est différentes et à des besoins différents. Cependant, pense à apporter à ton corps suffisamment de protéines, d’acide gras essentiels, de vitamines, de minéraux et d’oligo-éléments, sans oublier la juste dose de glucides.

L’apport en fibres va être important, et se dosera en fonction de tes besoins (transit trop rapide ou au contraire constipation ?)

L’indice glycémique des aliments pourra aussi être pris en compte.

Comme tu vois, l’alimentation, c’est un vaste sujet, et je t’invite fortement à te faire accompagner pour ne pas introduire des habitudes contre-productives !

L'activité physique et son impact

Les douleurs de règles peuvent parfois être induites ou aggravées par une congestion pelvienne. Le mouvement sera alors ton ami !

L’objectif ? Mobiliser ton bassin au maximum pour activer la circulation sanguine et lymphatique.

Tu peux marcher, faire du hula hoop, ou encore pratiquer la danse et le yoga. L’idée c’est de bouger et d’éviter la sédentarité.

Cependant, ton énergie est assez basse pendant tes règles. N’oublie pas de t’écouter, de te tourner vers des pratiques douces et d’accepter que parfois l’envie n’est pas toujours au rendez-vous.

Le mouvement, quel qu’il soit, doit s’inscrire dans ta routine quotidienne et ton hygiène de vie pour avoir un impact sur tes douleurs de règles.

Tu peux aussi t’exercer à quelques exercices de respiration.

Merveilleuse technique pour diminuer le stress, la respiration est très précieuse dans la gestion de la douleur.

Tu trouveras facilement des vidéos pour t’initier, mais si tu souhaites approfondir cette pratique et bénéficier de tous ces avantages, je t’invite à contacter un.e professionnel.le !

 

Quels compléments alimentaires choisir ?

Un.e naturopathe spécialisé.e dans l’équilibre hormonal te proposera un protocole adapté et individuel qui aura beaucoup plus d’impact sur tes douleurs de règles.

En attendant, tu peux essayer ces petites choses :

*Les conseils que je m’apprête à te donner son généraux. Pense toujours à vérifier les contre-indications avant de les consommer.

  • Les infusions de :

– Framboisier : la plante de la femme !

– Ortie : très reminéralisante

– Gingembre ; décongestionnante du petit bassin

  • Le magnésium (bisglycinate)

C’est le plus assimilable. Normalement, avec celui-ci, pas de problème de transit !

Celui de Copmed est super (Magtorine), et tu as des réductions avec mon code praticien A44935 (ajoute le code promo VIPA44935 pour encore plus de promo!)

  • Les huiles essentielles en massage

Mélange quelques gouttes d’huile essentielle de basilic exotique et camomille noble dans de l’huile végétale et masse ton bas-ventre 2 ou 3 fois par jour pendant tes douleurs de règles.

Ecouter son corps

Lorsque tu es douloureuses, ton énergie est précieuse. Limite les dépenses énergétiques inutiles : mange des plats chauds et digestes, couvre toi bien (coucou les chaussettes!) et utilise une bouillotte au besoin.

Et n’oublie pas de t’écouter. Ton corps à probablement aussi besoin de repos, alors n’hésite pas à ralentir le rythme.

Cette période de menstruation invite les femmes à l’introspection et à la méditation. Chouchoute toi, en faisant quelque chose qui te fait du bien, qui nourrit ton âme et ta créativité.